Petit rappel: Équinoxe le 20 mars à 17h45

Au printemps 2015, le changement d’heure au Québec se fait dans la nuit du 7 au 8 mars. Donc à 2h du matin, le 8 mars, il nous faut avancer l’heure pour le retour à l’heure avancée de l’est.

Une heure de moins pour dormir dimanche matin

Ce changement s'applique à tout le Canada à l'exception de :

  • certains secteurs de la Colombie-Britannique;
  • la Saskatchewan;
  • l'île Southampton au Nunavut.

À chaque changement d'heure, les services de protection contre les incendies demandent à la population de vérifier le bon fonctionnement des avertisseurs de fumée et de remplacer les piles, si nécessaire.

Le changement de l'heure en bref

  • Ce serait en 1784 que Benjamin Franklin, physicien et diplomate américain, aurait suggéré de décaler les heures aux changements de saison afin d'économiser de l'énergie.
  • L'Allemagne a été le premier pays à appliquer la règle, en 1916, suivie des Anglais la même année. La France emboîte le pas un peu plus tard, mais le changement d'heure a été annulé sous l'occupation allemande. Il a été réinstauré en 1976.
  • Au Canada, le changement d'heure a été uniformisé en mars 1963.
  • Le changement d'heure existe dans plus de 70 pays; les pays tropicaux ne sont pas compris, car le soleil est présent plus longtemps dans les pays qui se trouvent près de l'équateur. En revanche, les pays de l'hémisphère nord et de l'hémisphère sud ont recours au changement d'heure. Les pays procèdent encore au changement à des dates souvent différentes.

Un message public de la part de Mme Marguerite Blais,
députée de St-Henri/Ste-Ane

Le chemin Glen / rue de Courcelle sera fermé dans une direction le samedi 7 mars prochain, de 7 h à 12 h, à la hauteur de l’autoroute 720. La circulation se fera en alternance avec des signaleurs. Prenez note que cette entrave devrait être récurrente tous les samedis, et ce, jusqu’à l’été 2015.

Cette entrave est nécessaire afin de réaliser le pompage de la phase flottante d’hydrocarbures pétroliers à partir des puits situés dans la chaussée. Il s’agit de travaux en lien avec le plan de réhabilitation des sols du secteur Saint-Jacques / de Courcelle qui a été présenté publiquement le 7 mai 2014.


Un départ à la retraite souligné en grandes pompes pour le policier socio-communautaire .

Bernard Metcalfe se doutait bien que quelque chose se préparait afin de souligner son départ à la retraite mais jamais à cette hauteur . Les organisateurs, la famille, parents, amis, voisins et même ses collègues du poste 15 ont tous gardés le secret de cette soirée... Et c'est vers 18h15 (le 6 février) qu'entouré de son épouse et ses fils que Bernard est entré à la salle Paradoxe où plus de 130 personnes l'attendaient...

Sous les bons mots de présentation de son maintenant ex-collègue Mourad Meberbeche, et ceux de plusieurs autres auront fait en sortes que plusieurs anecdotes feront maintenant partie de l'histoire.

Le clou de ces présentations aura sans aucun doute la présentation de remerciements par la députée pronvinciale Mme Marguerite Blais, qui termina sa courte allocution par la présentation à Bernard Metcalfe d'un très précieux honneur, celui de la remise de la médaille de l'Assemblée Nationale qui aura produit une ovation debout des invités.

Bernard Metcalfe venant de recevoir des mains de la députée Mme Marguerite Blais (à gauche) la médaille de l'assemblée nationale et ici entouré de ses trois fils et de son épouse Chantale.

Bravo et merci Monsieur Metcalfe pour toutes ces années de service à la population, bonne retraite, bien que l'on sait déjà que vous allez demeurer encore impliqué dans plusieurs organismes dont la Fondation Phaneuf, on sait déjà que vous ne resterez pas à ne rien faire!

Bernanrd Metcalfe, entouré de trois des ses derniers "patrons" du poste 15. Les commandants Jean-Ernest Célestin (de retour d'Haiti et affecté maintenant au poste central), Mario D'arcy (retraité depuis quelques années) et l'actuelle Line Blanchard

Une véritable photo de famille, sa seconde. Une partie de l'équipe du poste 15, ses collègues à la retraite et ses "patrons" actuels et passés.


Tous droits réservés
VILLE-EMARD.com
©1999-2015.
Compteur de Visiteurs uniques visiteurs
(depuis le 10 nov 1999) 
dernière mise à jour le 5 mars 2015
Photos: Guy Gélinas © 1999-2015
Maintenant 15 ans en ligne au service de la collectivité
Tous droits réservés
- Guy Gélinas © 2015

Webmestre

Click for Montreal, Quebec Forecast - marqueur eStat\'Perso - Free counter and web stats -


webstats.motigo.com

Pub Fleuriste Jolicoeur
Nouveau! Le site internet du Fleuriste Jolicoeur


Célébrez votre anniversaire avec les patients du Children comme notre jeune ambassadrice Chloe, âgée de 6 ans. Y a-t-il plus beau cadeau à offrir à un enfant que de vivre pleinement en santé ?

Lorsque vous célébrez votre anniversaire, vous pouvez faire de cette journée un événement doublement spécial en demandant à vos parents et amis de faire un don en votre honneur au Children en guise de cadeau. Vous profiterez ainsi d’une occasion formidable de contribuer concrètement avec vos proches à soutenir une cause qui vous est chère. Pour de plus amples renseignements, cliquez ici :http://fondationduchildren.com/comment-aider/celebrez-partage.php

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sdc Monk

Mustang techno 20 ans

 

 

 


Vous avez un téléphone dit intelligent?

Posez un geste positif... Téléchargez l'application Alert Amber

Peut-être serez-vous la personne qui permettra de sauver la vie d'un enfant en danger!

Page web de l'alerte Amber Québec



 

Participation citoyenne demandée

Le projet Portraits de Montréal - Accessibilité dans le métro cherche des gens pour compléter sa série de photos. Une personne devant chacune des 68 stations de métro. Il s'agit d'avoir une histoire de problème d'accessibilité. Si vous connaissez des gens qui seraient intéressés, ça prend une demi-heure pour raconter son histoire et prendre la photo. Si vous connaissez des gens qui seraient intéressés, c'est un projet très sympa. J'ai participé et j'ai beaucoup aimé mon expérience.

Les stations qui restent à couvrir: Angrignon, Acadie, Cartier, De la Concorde, Jolicoeur, Lucien-Lallier, Monk, Parc, Verdun. 

Il suffit de remplir la fiche suivante: https://docs.google.com/forms/d/1n3UvDW8jaUrCTbra5TFFs-X0laSbG7elO-btlkgwUGo/viewform?c=0&w=1

Merci!


Érika Duchesne
Conseillère de la Ville
District du Vieux-Rosemont
Arrondissement Rosemont-La Petite-Patrie

Vice-présidente du conseil municipal

 

Le Club Shidokan remporte la
24e Coupe Gadbois

Le club Shidokan a remporté la Coupe Gadbois à l’issue de la 24e édition de cette grande classique de judo, qui avait lieu les 17 et 18 janvier au complexe récréatif Gadbois.

Toute une performance pour club de l’arrondissement Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce. On se rappellera que c’est également lui qui décrochait l’an dernier les grands honneurs de cette compétition organisée par le club Judo-Monde.

Le Club de judo Métropolitain de Montréal, qui avait terminé au troisième rang l’an dernier, a obtenu la seconde place. Le club Taifu de Toronto a grimpé sur la troisième marche du podium.

Pas moins de 400 judokas âgés de 10 ans et plus – hommes et femmes – ont convergé vers le Sud-Ouest durant la fin de semaine. Sur les tatamis, on retrouvait des athlètes du Québec mais aussi de l’Ontario alors des compétiteurs sont venus d’Ottawa et Toronto.


La Société d'histoire St-Paul-Émard

Sur internet (cliquez sur l'image)

Suivez-nous aussi sur FaceBook

La CCISOM

La chambre de commerce et d'industrie du sud-ouest de Montréal

(Chambre de commerce et d'industrie du Sud-Ouest de Montréal)

Une signature d'appui!

Pensons au temps et coût de recyclage d'un grille-pain : désassemblage, répartition des matériaux, expédition, transformation-refonte....et la pollution.

Je vous demande un appui. Depuis 5 ans je montre aux jeunes à réparer. Actuellement nous sommes  à démarrer un café-réparation avec des aînés dans mon quartier.  Je crois fortement que l'obsolescence programmée   est d'une grande importance en rapport aux changements climatiques.  Ceux qui se sont accoutumés au jetable négligent cet aspect de la réalité.

Le sommet  2015 à Paris sera décisif. Il nous faut faire bouger notre cher chef au fédéral.  Vous le savez l'obsolescence programmée fait partie du problème.
 Gérald Guimond

http://www.avaaz.org/fr/petition/petition_547531d50f5a9/?nuWTxab

Pourquoi c'est important

Depuis plusieurs années l'économie repose sur le jetable, ce qui n'a aucun sens dans un contexte de changements climatiques. C'est un gaspillage de ressources naturelles et d'énergie de re-transformation. Nous devons changer cette façon de faire. Pensons aux générations qui nous suivent. Profitons pour agir du contexte du sommet de Paris 2015 concernant les changements climatiques. Nous demandons au gouvernement fédéral du Canada d'obliger les fabricants
- à nous offrir des produits réparables
- à fournir lors de l'achat, pour ceux qui le désirent, les quelques pièces les plus susceptibles de briser.<

-rendre les pièces disponibles pour rendre la réparation possible

 


La Fondation Jean-Jacques -Mercier des CLSC du CSSS du Sud-ouest-Verdun : virage des effectifs vers la clientèle de la Petite Enfance pour les trois prochaines années.


Daniel Beaudin, président de la Fondation Jean-Jacques Mercier des CLSC du CSSS du Sud-ouest-Verdun, annonce que son conseil d’administration a décidé, à l’unanimité, de concentrer ses efforts pour contribuer à l’amélioration du portrait actuel de la Petite Enfance sur les territoires des arrondissements du Sud-ouest et de Verdun et ce, pour les trois prochaines années. Par conséquent, les soutiens financiers accordés durant cette période se feront d’abord et avant tout dans le but de venir en aide au développement des jeunes enfants des familles plus vulnérables.


En effet, après avoir pris connaissance de l’enquête québécoise sur le développement des enfants à la maternelle (EQDEM, 2012), la FJJM a décidé de faire de cet enjeu une priorité. Cette étude nous apprend que 36.1 % des enfants du Sud-ouest et de Verdun arrivent à la maternelle avec un retard dans au moins un domaine de son développement. La chose est d’autant plus alarmante que le portrait de l’ensemble de Montréal se situe à 28.9% et que celui du reste du Québec est à 24.6%. La Fondation désire s'associer aux
organismes de la communauté desservie par le territoire du CSSS qui partagent le même désir : que les chances de nos tout-petits plus défavorisés soient les mêmes que pour les autres.

Bien qu’elle cible la clientèle de la Petite Enfance pour les prochaines années, la Fondation Jean-Jacques-Mercier reconnaît que les besoins sont grands et diversifiés pour l’ensemble des populations des territoires qu’elle dessert. Pour cette raison, elle se réserve la possibilité, à la marge, de soutenir d’autres cause durant cette même période.

Juin 2014


JEANNE-LE BER SE MOBILISE POUR DÉFENDRE RADIO-CANADA

 

MONTRÉAL – Radio-Canada doit demeurer un diffuseur public fort, et les attaques des conservateurs doivent cesser : c’est le message envoyé par les nombreux Montréalais qui se sont mobilisés le samedi le 27 septembre en faveur de cette institution publique phare à l’invitation du député du NPD Tyrone Benskin.

 

À l’invitation du député de Jeanne-Le Ber, des dizaines de Montréalais se sont donnés rendez-vous dans le sud-ouest de l’île pour faire entendre leur voix et pour faire circuler une pétition d’une porte à l’autre.

 

«Quand on voit comment le gouvernement s’acharne sur nos institutions publiques, on voit à quel point il est déconnecté du vrai monde, a déploré M. Benskin. Quand on sonne aux portes, on voit tout l’amour que les gens ont pour Radio-Canada. D’ici à ce qu’on tasse les conservateurs en 2015, on va se battre pour leur faire comprendre que le saccage doit arrêter.»

 

Déjà, plusieurs dizaines de milliers de personnes ont fait savoir leur mécontentement en signant la pétition du NPD au sujet de Radio-Canada, qui exige l’annulation des dernières coupes et un financement stable, pluriannuel et adéquat.

 


 

Le cinéaste Benoit Desjardins présente le fruit de son travail 

Montréal, le 10 novembre 2014 – La Maison de la culture Marie-Uguay organise, ce dimanche 16 novembre à 14 h, une rencontre durant laquelle le public est invité à faire connaissance avec le cinéaste Benoit Desjardins et les résidents du quartier qui l’auront inspiré durant sa résidence de création. Ce sera également l’occasion d’assister à une lecture publique de la première version du scénario, par des comédiens professionnels. Les citoyens pourront ensuite partager leurs impressions et participer au processus de création. 

L’Arrondissement du Sud-Ouest, grâce au soutien du Conseil des arts de Montréal, par l’intermédiaire de son programme de résidences, et du réseau Accès culture de la Ville de Montréal, dans le cadre de l’Entente sur le développement culturel de Montréal, accueille depuis quelques mois le cinéaste à la maison de la culture Marie-Uguay. Cette résidence de création, qui permettra à l’artiste de compléter une trilogie, entreprise il y a quelques années, comprenait également une bourse de 15 000 $ remise au cinéaste, pour lui permettre de réaliser des activités de médiation. 

« Nous considérons la culture et les arts comme des moyens essentiels de s’exprimer, d’évoluer, de vivre des expériences et d’acquérir des connaissances, tant pour l’individu que pour la collectivité », a fait valoir le maire Benoit Dorais. « Le projet de Benoit Desjardins est en droite ligne avec cette idée que nous nous faisons de la culture, comme moyen de se rapprocher, de tendre vers un mieux-être, de communiquer et de partager des idées. Nous avons par le passé clairement indiqué notre intention de faire du Sud-Ouest un lieu où la culture et les arts sont valorisés, encouragés et partie prenante d’un développement inclusif et solidaire. Ce projet en est un exemple concret », a conclu le maire Benoit Dorais.



L’artiste et son projet 
Fasciné par la diversité culturelle, le rapport à l'autre et les défis de la communication entre les humains, Benoit Desjardins a complété une formation en anthropologie avant de se diriger vers le cinéma. Se consacrant à l'écriture et au perfectionnement de son art depuis, il a remporté divers prix et présenté ses réalisations dans plusieurs événements nationaux et internationaux. Ces dernières années, il s’est consacré à l’élaboration d’une trilogie sur le thème du partage des libertés et de l’accueil dans le contexte de l’immigration à Montréal. 

La troisième pièce de cette trilogie, une réflexion sur l’accueil au terme de la vie, découlera du travail effectué lors de la résidence de création et aura pour point central un immigrant italien installé depuis 50 ans dans le quartier Émard. « Le cœur du projet consiste en l’écriture d’un scénario de long-métrage de fiction, qui trouve résonance dans Le Sud-Ouest. Le second volet, c’est la médiation culturelle, qui consiste à créer des opportunités de rencontres et d’échanges personnalisés favorisant le contact des citoyens avec les créateurs et leurs œuvres », indique Benoit Desjardins. Dans cette perspective, c’est entre autres par l’entremise des médias sociaux que le cinéaste propose de partager sa démarche artistique qui mènera à l’écriture d’un long-métrage, inspiré du quartier et de ses habitants. 
  
On peut suivre l’évolution du projet sur le blogue de Benoit Desjardins ou sur Facebook : « Benoit Desjardins – Cinéaste en résidence » ou « Maison de la culture Marie-Uguay ».

 

Hôpital de Montréal pour enfants -
Montréal Children's Hospital

Aujourd'hui, je donne: doublez votre impact. Certains parents sont contraints de quitter leur emploi pour rester à l’hôpital au chevet de leur enfant malade. Sans revenus, ils doivent se tourner vers le Fonds Tiny Tim, qui permet aux familles défavorisées comme celle de Rosy de concentrer leurs énergies sur ce qui leur importe le plus : aider leur enfant à guérir.

Égayez le temps des Fêtes pour les enfants malades et leurs familles en donnant au Fonds Tiny Tim. Invitez vos amis à faire de même, car la Fondation Cole versera un montant équivalent au don fait par les nouveaux donateurs. Avec l’implication de la Fondation Cole, vous vous sentirez doublement bien!
https://childrenfoundation.com/…/fonds-tiny-tim-the-tiny-t…/

Rappel massif de sièges d'autos pour enfants

La compagnie Graco avait procédé à un rappel de plus de 4 millions de sièges pour enfants et elle vient tout juste d’annoncer que 2 autres millions doivent également être retournés! En effet, plusieurs modèles sont visés par ce rappel massif et ont tous été vendus entre 2010 et 2013!

Partagez le plus possible, on ne rigole pas lorsqu’il s’agit de la sécurité des enfants!

Le géant américain des produits pour enfants Graco a dû rappeler quatre millions de ses sièges d’auto pour bébés en raison d’un problème avec la boucle d’attache.

Le problème concerne principalement les sièges de marqueNautilus et MyRide 65.

Graco en est désormais à son deuxième incident à échelle mondiale, la compagnie américaine avait été impliquée dans un autre rappel, en 2010, qui impliquait un risque sévère d’amputation des doigts des bambins.

Vous devez absolument prendre un petit 2 minutes pour voir si le siège de votre enfant est présent dans cette liste!

Voici tous les modèles qui sont rappelés:

Nom du modèle Date de production
SnugRide Mars 2011 – Mai 2013
SnugRide Classic Connect Mars 2011 – Mai 2013
Snugride 30 Juil. 2010 – Jan. 2013
SnugRide Classic Connect 30 Juil. 2010 – Jan. 2013
Snugride 35 Mai 2011 – Jan. 2013
SnugRide Classic Connect 35 Mai 2011 – Jan. 2013
SnugRide Click Connect 40 Juin 2012 – Déc. 2012
Aprica A30 Juil. 2011 – Avril 2012
Argos 70 Mai 2011 – Juil. 2013
Argos 70 Elite Mai 2011 – Juil. 2013
Classic Ride 50 Oct. 2011 – Sept. 2013
Comfort Sport Oct. 2010 – Sept. 2013
Ready Ride Oct. 2010 – Sept. 2013
Cozy Cline Jan. 2006 – Avril 2010
Toddler SafeSeat – Step 2 Jan. 2006 – Avril 2010
My Ride 65 Avril 2009 – Juil. 2013; Sept. 2013
My Ride 65 with Safety Surround Avril 2009 – Juil. 2013; Sept. 2013
My Ride 70 Mai 2012 – Juil. 2013
My Size 70 Jan. 2012 – Juil. 2013; Août. 2013
Size4Me 70 Jan. 2012 – Juil. 2013; Août. 2013
Head Wise 70 with Safety Surround Jan. 2012 – Juil. 2013; Août. 2013
Nautilus 3-in-1 Oct. 2007 – Août 2013
Nautilus Plus Oct. 2007 – Aoûtt 2013
Nautilus Elite Oct. 2007 – Août 2013
Smart Seat Déc. 2010 – Jan. 2014
Smart Seat with Safety Surround Déc. 2010 – Jan. 2014
Nautilus – numéros de modèle  
8J00GLX
8J00MTX
8J00BRV
8J00RSE
1 759 875
1 773 654
1 782 514
1 783 809
1 784 468
1 803 181
1 803 185
1 803 201
1 804 171
1 809 667
1 810 497
1 813 596
1 857 000
1 857 051
1 859 859
1 861 577
1 749 108
1 749 109
1 749 110
1 749 111
MyRide 65 – numéros de modèle      
1 760 905 1 760 906 1 760 907 1 761 384 1 768 132
1 812 276 1 814 046 1 858 426 1 858 427 1 866 282
         
Source: Lesautos.ca      
         

Personne disparue

 


 


Pôle Gadbois


VERS LA CRÉATION D’UN LIEU ACCESSIBLE, ACCUEILLANT, 
INCLUSIF ET SIGNIFICATIF POUR LA COMMUNAUTÉ
 



Montréal, le 12 décembre 2014 – Un pas de plus a été fait dans la démarche de repositionnement du pôle Gadbois. Une quarantaine de personnes provenant des milieux communautaires, sportifs, socioéconomiques, publics et parapublics étaient conviées, le 
8 décembre, à un second exercice d’idéation visant à dégager la vision de planification de tout ce secteur, tant à l’intérieur qu’aux alentours du complexe récréatif Gadbois. 


« On souhaite que le pôle Gadbois soit accessible, accueillant, inclusif et significatif pour la communauté. Voilà ce qui se dégage de ces deux rencontres. Ces orientations, qui font consensus auprès de la population environnante et des utilisateurs, nous permettront d’établir les balises à l’intérieur desquelles nous travaillerons au redéveloppement du secteur », a déclaré le maire du Sud-Ouest, Benoit Dorais, également chef de la 2e opposition à l’Hôtel de Ville.   

Planification détaillée en 2015 
Organisée par l’Arrondissement et la Ville de Montréal, avec la participation de l'Institut du Nouveau Monde, cette rencontre faisait suite à celle du 16 octobre dernier où les participants avaient pu bonifier le diagnostic du futur pôle. 

Au printemps prochain, la population sera invitée à se prononcer lors d’une consultation publique que devrait mener l’Office de consultation publique de Montréal sur la vision de développement du pôle Gadbois. Le réaménagement du secteur s’inscrit dans le cadre de la reconstruction de l’échangeur Turcot et d’une démarche plus large menant à un Plan de développement urbain, économique et social (PDUES). 

 

Au centre Gadbois, des champions canadiens dans leurs disciplines!

Solutions aux dettes le 17 mars 2015

Vos dettes vous causent des soucis et vous ne savez plus par quel bout commencer? Inscrivez-vous à l’ACEF dès maintenant au 514-362-1771 pour l’atelier gratuit SOLUTIONS AUX DETTES du mardi 17 mars 2015 à 18h30. Bienvenue à tous!

 

 

Abattage d’arbres pour faire face à l’agrile du frêne

Montréal, le 5 mars 2015 — L’Arrondissement du Sud-Ouest poursuit la mise en œuvre de son plan d’action évolutif de préservation en vue de faire face à l’agrile du frêne. C’est ainsi que les équipes d’élagueurs procéderont ce vendredi à l’abattage de deux frênes aux abords du parc de la Ferme-Brodie, ainsi que trois autres dans la rue Saint-Jacques, entre du Couvent et Agnès. Ceux-ci sont attaqués par l’agrile du frêne de façon importante et, si rien n’est fait, ils deviendront un foyer d’infestation dommageable pour tous les frênes du quartier. Ces abattages s’ajoutent aux quelque 130 autres qui ont dû être effectués depuis l’adoption d’un plan d’action l’été dernier par le conseil d’arrondissement. Celui-ci prévoit l’allocation de sommes importantes au dépistage de l’agrile, au traitement des arbres, à l’abattage et à la plantation d'arbres d'essences variées. 

« L’été dernier, lorsque nous avons adopté notre plan d’action, doté d’une enveloppe de 1,4M$, nous savions que la question n’était plus de savoir si l'infestation toucherait Le Sud-Ouest, mais bien quandcelle-ci surviendrait. Depuis, un foyer d’infestation a été découvert dans le parc Angrignon et un autre en plein cœur de notre arrondissement, au coin des rues Saint-Jacques et du Couvent, dans le quartier de Saint-Henri. Nous étions prêts, nous avons posé les gestes qui s’imposaient et nous continuerons de le faire, pour faire évoluer notre patrimoine arboricole dans la bonne direction », a déclaré le maire de l’arrondissement et chef de la 2e opposition à l’Hôtel de Ville de Montréal, Benoit Dorais. 

« Notre objectif à moyen terme est de protéger 75% des frênes publics, puisqu’il est inévitable que certains d’entre eux devront être abattus pour des raisons de sécurité et pour freiner la propagation de l’insecte. Cependant, ces arbres  seront rapidement remplacés et d’autres seront plantés, au rythme soutenu de plusieurs centaines par année. En utilisant différentes essences d’arbres adaptées aux conditions urbaines difficiles, nous augmenterons graduellement la biodiversité en faisant en sorte d’éviter qu’un tronçon de rue ne soit peuplé que d’un seul type d’arbre, ce qui contribuera à freiner la progression de l’insecte et maintiendra le couvert végétal », a ajouté le maire Dorais. 

Les frênes sur le domaine privé 
Les arrondissements travaillent ensemble pour contrer ce fléau, mais les citoyens ont également un rôle à jouer dans cette lutte. Le site Internet de l'arrondissement offre de l'information en ce sens et un citoyen qui croit avoir détecté des signes d'infestation sur son terrain doit contacter l'Arrondissement via le 311, le plus rapidement possible. 

Pour plus d’informations, on consulte la section « On prend soin de nos arbres », sur le site Internet de l’arrondissement, et la section dédiée à l’agrile du frêne sur le portail de la Ville de Montréal. 

 

Le Théâtre Paradoxe finaliste aux prix Vivats

A lire sur les pages de La Voix Pop

 

Les cadets de l'Air 564 Blériot t'intivent!

Passe voir le groupe Face Book des Cadets

fb : https://www.facebook.com/pages/Escadron-564-Bl%C3%A9riot/686593774692532?ref=bookmarks

groupe ouvert à tous

et la page du site internet te donnera plus d'information http://www.564bleriot.ca/

 


Informations: info@ccisom.ca


Magnifique succès du premier rendez-vous sur le court métrage

du Sud-Ouest: Longue vue sur le court

Tout le long des représentations ils étaient plus d'une centaines d'amateurs de cinéma a se présenter à la salle de projection de la maison de la culture Marie-Uguay afin d'assiter à cette première mouture d'un festival qui risque fort de devenir une tradition.

Le jury professionnel, présidé par le critique de cinéma Michel Coulombe, et les jurys publics ont décernés les prix suivants :

PRIX JEUNE

Attribué au film français Où je mets ma pudeur, du réalisateur Sébastien Bailly.

Mention spéciale au film français Chaque jour est une petite vie, des réalisateurs Albane Floretti et Lou-Brice Léonard.

PRIX ADULTE

Attribué au film hollandais Pony Place, du réalisateur Joost Reijmers.

Mention spéciale au film Petit frère, du réalisateur québécois Rémi St-Michel.

PRIX DU PUBLIC AÎNÉ

Attribué au film français Avant que de tout perdre, du réalisateur Xavier Legrand.

Mention spéciale au film franco-belge Electric Indigo, du réalisateur Jean-Julien Collette.

PRIX SPÉCIAL DU JURY

Attribué au film québécois Anatomie, du réalisateur Patrick Bossé.

Mention spéciale au film québécois Bec de lièvre, du réalisateur Louis Bélanger.

PRIX DU MEILLEUR COURT MÉTRAGE INTERNATIONAL

Attribué au film français Avant que de tout perdre, du réalisateur Xavier Legrand.

Mention spéciale au film gréco-albanais Chamomile, du réalisateur Neritan Zinxhiria.

PRIX CINÉPOOL

Attribué au film québécois Collisions, du réalisateur Charles Gervais.

PRIX VISION GLOBALE

Attribué au film québécois Je ne suis pas un grand acteur, du réalisateur Jean-Guillaume Bastien.

"Nous ne pouvons que féliciter les gagnants pour la qualité de leurs œuvres! », a tenu à préciser Anne-Marie Sigouin, conseillère de Ville du district Saint-Paul–Émard. "

Ce premier festival fut un véritable succès! Merci à son instigateur et directeur artistique, le cinéaste Benoit Desjardins, qui a su élaborer une programmation des plus intéressantes.